La robotique au service de la médecine

Plusieurs robots humanoïdes tels que Nao, Pepper, Alpha 1S, ou encore Atlas et bien d’autres sont somme toute conçus pour divertir ou rendre service en effectuant des tâches jusqu’alors exécutées par des humains. Leur fonctionnement repose sur un procédé mécanique, une composante logicielle et parfois une intelligence artificielle. On peut s’en servir dans tous les domaines, notamment la médecine pour assurer l’accueil téléphonique médical.

 Une robotisation au service de la médecine

Grâce aux systèmes de guidage d’un robot intelligent, les médecins peuvent aujourd’hui dépasser certaines difficultés de  visualisation de l’organisme. Le médecin peut désormais voir l’organisme, ainsi que l’aspect physiologique de ce dernier, et donc de déceler immédiatement les anomalies dans les zones observées, et ce en se servant de diverses méthodes dont la plus connue est l’IRM qui permet d’analyser plusieurs parties du corps que d’autres techniques ne peuvent pas faire correctement.

Dans le cadre des chirurgies viscérales et thoraciques, la robotique joue aussi un rôle déterminant comme Da Vinci et Zeus, robots de téléopération. Un DaVinci est un robot médical dirigé par un chirurgien pour réaliser des opérations muni de bras manipulateurs possédant sept degrés de liberté contrairement au poignet humain qui n’en possède que trois, pour permettre une plus grande précision.

Il existe une autre catégorie de robot dits les robots sensibles au toucher ou encore robots synergiques. Ils sont utilisés pour remplacer ou aider la main du chirurgien, une main plus précise qui permet au chirurgien d’éviter les zones à risques. Ces derniers sont équipés de capteurs d’effort et peuvent donc ressentir et suivre méticuleusement la main du praticien.

 

 Robots d’accueil téléphonique

La gestion d’appels médicaux peut de nos jours êtres assurée par une télésecrétaire comme Anna de Calleo. Ainsi les patients et tous les appelants peuvent bénéficier d’un accueil téléphonique médical professionnel et personnalisé sur des  horaires étendus du lundi au vendredi de 8h00 à 20h00 et le samedi de 9h00 à 12h00. Le praticien ne sera plus dérangé et pourra se concentrer sur la réalisation de ses diagnostics et la prescription des soins efficaces pour ses malades. La/les secrétaire(s) sauront se consacrer à l’accueil, au traitement des cartes vitales ou à la retranscription des comptes rendus, ce qui augmentera votre capacité d’accueil et rassurera les patients.