Les rendez-vous les plus longs

Obtenir un rendez-vous chez un médecin généraliste est devenu de nos jours une épreuve difficile pour les patients. Elle prend au minimum une semaine, soit deux fois plus longtemps qu’il y a cinq ans. Pour aider les patients à s’y retrouver, les spécialistes ont enfin créé des plateformes de prise de rdv en ligne dans le but de réduire les délais d’attente pour les patients.

Les rendez-vous médicaux les plus longs

L’attente pour décrocher un rendez-vous chez un médecin généraliste a doublé en cinq ans et le délai moyen a atteint désormais une semaine, d’après l’Observatoire de l’accès aux soins. Toutefois pour un rendez-vous chez un spécialiste, il est passé de 48 en 2012 à 61 jours en 2017. Heureusement il existe aujourd’hui un simulateur en ligne permettant aux patients d’estimer le temps d’attente avant un rendez-vous, par spécialité médicale et par région. Indépendamment des sondages et des délais précisés par l’Observatoire de l’accès au soin, le délai d’attente dépend de la localisation du cabinet médical, et de la spécialité du médecin. Chez certains spécialistes, il ne faut pas espérer avoir un rendez-vous avant 4 mois. Il faut compter 117 jours en moyenne pour consulter un ophtalmologue, c’est-à-dire 13 jours de plus qu’en 2012. Pour voir un gynécologue, il faudra prévoir 68 jours d’attente, soit 13 de plus qu’il y a 5 ans. Le dermatologue demandera en moyenne 64 jours d’attente à son patient, soit 23 de plus qu’en 2012. Bien que toutes les régions de l’hexagone soient touchées, il faudra avouer que le Nord remporte la palme des délais les plus longs.

 

Solutions pour réduire l’attente de la prise de rendez-vous en ligne

Pour réduire l’attente des patients à s’y retrouver, l’Observatoire de l’accès aux soins a mis en ligne un simulateur, leur permettant d’évaluer la rapidité de la prise de rendez-vous médicaux selon la spécialité médicale recherchée, la région et la densité de population (agglomération ou zone rurale). L’outil tient compte des contraintes horaires des patients, ou la présence éventuelle d’une affection de longue durée. Il existe aussi des spécialistes qui mettent à la disposition des patients des plateformes de prise de rendez-vous en ligne avec des alertes par sms ou mail en cas de désistement.