La notion de médecine digitale

Le e-santé ou médecine digitale désigne tous les aspects numériques mobilisés pour traiter l’état d’un patient et tout ce qui a trait à la gestion des données médicales. Le terme nous renvoie également à l’application des technologies de l’information et de la communication par les médecins dans le but d’améliorer leurs pratiques.

 

Les nouveaux médecins sont ils des geeks ?

 

Selon une étude Ipsos-Santé sur le DMP (nov. 2007), 89% des médecins généralistes ne peuvent se passer de l’outil informatique et ses équipements dans leur lieu d’exercice… et 81% sont connectés à Internet. Le sondage a par ailleurs relevé que 40% des médecins utilisent un système de messagerie pour échanger des informations médicales avec leurs confrères…

85% des généralistes interrogés considèrent avoir un « bon niveau » en informatique !

En tout cas même l’ancienne génération de médecins n’en est pas exempte. Les formations ne manquent pas pour les initier au recours à la médecine digitale.

 

 

Médecine connectée signifie praticiens plus organisés

 

Qui dit médecine connectée, dit médecins plus organisés. Les médecins doivent à leur tour être aussi « branchés » que leurs patients et ce en mettant en place une nouvelle relation médecin-patient basée sur le numérique. Il s’agit de l’un des objectifs de l’association Connected Doctors, cette plateforme qui incite bon nombre de professionnels de santé à collaborer ensemble et communiquer avec les patients via des interfaces révolutionnaires. Le but est aussi de créer une communauté d’experts et faire face à des géants tels que Google et Apple qui ont pris en main le passage de la santé 2.0 en une santé 3.0.

 

 

Application mobile

 

Hellocare est une application mobile et tablette de consultation médicale, assurant le contact du médecin avec les patients et les professionnels de santé de 7h à 22h et 7 jours sur 7 et ce n’importe où dans le monde. La possibilité de recevoir en quelques minutes via une vidéo un conseil fiable et personnalisé d’un médecin généraliste épargnera à celui-ci la surcharge des urgences et la saturation des salles d’attentes.

Médecin direct ou encore l’application Epiderm fait aussi appel à l’avis de dermatologues. Doctolib (qui a signé un accord de partenariat avec les Hôpitaux de Paris) ou Mon docteur, révolutionnent de façon connectée l’approche médecin/patient et innovent dans le domaine du téléconseil médical.