Tout ce qu’il faut savoir sur l’ordonnance numérique

Finie l’ère des ordonnances de médecin à déchiffrer ! La prescription électronique ou e-prescription est l’ordonnance qui s’imposera pour remplacer l’ordonnance papier. Désormais quand un patient va chez le médecin il n’aura pas d’ordonnance au terme de sa consultation mais une preuve de sa prescription.

 

Qu’est- ce qu’une ordonnance électronique ?

A la place de la traditionnelle ordonnance papier remise à la fin de la consultation, le patient doit  se rendre à la pharmacie pour retirer les médicaments qui lui ont été prescrits.

Le médecin dépose la e-prescription dans une base de données sécurisée qui contiendra l’ordonnance de chaque malade même en cas d’urgence.

Il suffit donc de se rendre à la pharmacie de votre choix et le pharmacien va aller retrouver votre e-prescription dans cette même base de données. Il vous précisera ainsi le statut de votre e-prescription : totalement délivrée, partiellement délivrée, à renouveler…

 

 

A quoi sert-elle ?

La nouvelle ordonnance est une solution conçue essentiellement pour réduire les erreurs de prescription. D’ailleurs, une étude menée dans deux hôpitaux australiens a récemment montré que l’informatisation des prescriptions a réduit les erreurs de 50 %. En effet, dès qu’un pharmacien se doute de quelque chose, il pourra communiquer par messagerie sécurisée toute anomalie au médecin prescripteur.

 

Le deuxième problème qui sera évité est aussi celui de la perte du document. En pensant à la solution de l’ordonnance électronique, on pourra réaliser des économies de papier considérables, par exemple le dossier médical informatisé aux États-Unis va générer une économie de papier estimée à 80 milliards de dollars par an, soit 59,4 milliards d’euros !

 

 

Comment procéder ?

Si le patient doit fournir au pharmacien la « preuve de sa prescription électronique », le pharmacien quant à lui, il doit scanner le code-barres sur la « preuve de prescription électronique » afin de télécharger la prescription électronique.  Suite à l’exécution de la prescription, il procèdera à l’archivage de la prescription électronique.

En 2018, la prescription électronique de médicaments (e-prescription) se généralisera et remplacera la prescription sur papier.